Nathalie Madelaine

Quels crayons choisir ?

Dans les rayons des magasins, les boutiques spécialisées ou les catalogues de fournitures scolaires, une large gamme de stylos est proposée. Parents ou enseignants, vous êtes nombreux à vous interroger : quels stylos choisir ? Chacun n’aura pas les mêmes critères de choix. L’idéal serait de les essayer comme on essaye une paire de chaussures, mais ce n’est pas toujours possible. Au cabinet, nous consacrons un temps dédié au choix du stylo. Enfants comme parents sont souvent étonnés de constater une différence de confort, de fluidité et d’apparence de l’écriture grâce à ce simple changement d’outil.

Pour vous aider à y voir plus clair et faire le bon choix, je vous propose une sélection de stylos plébiscités au cabinet.

Les crayons à papier

Pour débuter l’apprentissage de l’écriture, l’outil le plus approprié est le crayon à papier. Il glisse facilement sur le papier et permet surtout de gommer en cas d’erreur, ce qui rassure l’enfant. Je recommande de le choisir de bonne qualité avec de préférence une mine HB et un corps triangulaire pour une meilleure prise en main.

Au cabinet, j’utilise le crayon Grip 2001 (Faber Castell). Sa forme triangulaire permet de poser chacun des trois doigts sur une face et favorise une bonne prise du crayon. Ses picots l’empêchent de glisser et servent de repère pour ne pas le tenir trop proche de la mine. Il est très léger et très résistant. A noter que chez Faber Castell, le HB est un peu sec, j’utilise donc le 2B qui n’est pas gras (contrairement à d’autres marques).

Les enseignants ne trouveront pas ce modèle dans les catalogues et son prix est un peu plus élevé. Il existe d’autres crayons à papier triangulaires de bonne qualité comme le Lyra Groove ou le Stabilo Easy Graph. Ce dernier existe en version droitier ou en version gaucher, attention de ne pas vous tromper.

Le critérium peut aussi être un outil très intéressant. Je l’utilise quand l’enfant exerce une pression trop forte sur le crayon. Sa mine facilement cassable va lui apprendre à moins appuyer.

Les stylos à bille

Lorsque l’enfant est prêt, c’est à dire une fois l’apprentissage du geste consolidé et le lignage Seyès bien maîtrisé, il va pouvoir passer au stylo.

Souvent, le stylo à bille ne permet ni une bonne tenue du crayon ni une pression satisfaisante car, contrairement à ce qui est recommandé pour une écriture efficace, il doit être maintenu plus ou moins verticalement pour que la bille soit correctement en contact avec la feuille. Une plus forte pression est nécessaire pour que l’encre s’écoule correctement. Le stylo 4 couleurs est à proscrire car son gros diamètre et sa forme arrondie ne permettent pas une bonne prise en main.

Toutefois, tous les stylos ne se valent pas. Pour les plus jeunes (CP/CE1), le modèle Bic Kids peut être une bonne alternative avec sa petite butée qui empêche les doigts de descendre sur la mine. Et pour les plus grands qui souhaiteraient absolument une pointe à bille, le Inkjoy (Paper Mate) et le Slider (Schneider) possèdent une bonne glisse sur le papier. A vous d’essayer…

Les rollers

Sa meilleure glisse fait du roller le stylo le plus apprécié au cabinet. La coulée d’encre est régulière sans aucune pression nécessaire et il permet l’inclinaison idéale du stylo. Il en existe avec des mines plus ou moins fines,  avec des grips ou non, de différentes couleurs, etc. Le Pilot V07 ou le Stabilo Worker plaisent beaucoup.

Mais la plupart du temps, les élèves choisissent les rollers ergonomiques.

Le Stabilo Easy Original (modèle Graffiti) possède des emplacements bien marqués pour poser les doigts. De plus, sa forme recourbée permet de bien faire poser le crayon entre le pouce et l’index. Il est rechargeable et effaçable. Il existe un modèle pour droitier et un modèle pour gaucher. 

Le Pelikan Griffix a des emplacements un peu plus marqués que le Stabilo. Il plaît particulièrement aux plus jeunes grâce au petit « smiley » qui permet de vérifier que le stylo est correctement tenu. Lui aussi existe en version droitier et en version gaucher.

Le Schneider Breeze (rose sur la photo) est aussi très apprécié au cabinet. Il paraît gros mais sa forme creusée pour poser les doigts le rend très agréable. La mine de ce roller est un peu épaisse mais on peut la remplacer par une recharge Faber Castell qui sera plus fine. 

Le Pelikan Twist  (bleu sur la photo) plaît d’avantage aux plus grands. Il est de forme triangulaire avec des repères pour les doigts. Lui aussi est rechargeable et effaçable. 

Les stylos feutres

Quelques uns de mes élèves préfèrent une pointe feutre. Je ne la propose qu’aux plus grands à condition que la bonne pression à exercer sur le stylo soit acquise. 

Le Stabilo point 88 que l’on trouve partout et dans différentes couleurs plait souvent, mais son corps de crayon est parfois un peu trop fin. Mon préféré est le Schneider XPress. Il est de forme arrondie mais la matière avec laquelle il est fabriqué permet une bonne prise en main. 

Les stylos plume

Avant de proposer son utilisation, il faut s’assurer que la tenue du crayon soit bonne, que la main soit bien posée sous la ligne d’écriture pour éviter les tâches d’encre et que l’écriture cursive soit maîtrisée. Quand tous ces pré-requis ne sont pas installés, l’utilisation d’un stylo plume peut s’avérer complexe.

Le Lamy ABC est celui qui plaît le plus. Sa prise en main est très agréable et convient aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus grands. Il est muni d’un grip en gomme antidérapante. Son seul inconvénient est qu’il requiert l’utilisation de cartouches spécifiques. Il existe un modèle pour gaucher et un modèle pour droitier.

Le stylo plume éducatif Scribolino (Faber Castell) possède une zone ergonomique triangulaire qui permet aussi une bonne prise en main. Grâce aux trous dans le corps du stylo, il est possible de voir le niveau de la cartouche d’encre. 

Le stylo plume Griffix de Pelikan a été conçu pour les plus jeunes. Sa mine encastrée dans le corps du stylo permet une meilleure solidité.

Parents,
prenez le temps de tester plusieurs stylos avec vos enfants.

Enseignants, 
un pot à crayon dans la classe avec plusieurs bons stylos que les élèves pourront essayer serait l’idéal.

Partager l'article :

Fermer le menu